MEILLEURS VOEUX A TOUS !

Chers Dozuléennes, Chers Dozuléens,

C’est avec beaucoup d’émotion et très solennellement que je vous accueille aujourd’hui à Dozulé pour notre traditionnelle cérémonie des vœux.

Je vais tout simplement ce soir m’adresser à vous certes en tant qu’élue locale et comme citoyenne, avec mes valeurs et avec mon cœur.

C’est dans une situation nationale tout à fait exceptionnelle que se tient cette réunion et comme vous je suis sous le choc.

Vous le savez, cette cérémonie des vœux, ne peut pas être, ne saurait être et ne sera pas une cérémonie comme les autres.

Elle ne l’est pas compte tenu de la gravité de la situation pour notre pays, et de l’attaque odieuse dont la France vient d ‘être victime. Elle ne peut pas l’être parce cette France que nous aimons, vient d’être frappée, frappée au cœur, au cœur de ses valeurs républicaines.

Dont celle de la liberté d’expression fait partie, celle de la Liberté tout court, dont celle du respect. Elle ne peut pas l’être parce que la France vient d’être frappée dans sa sécurité et dans sa chair. Alors chers amis, je vais vous dire que j’ai hésité, j’ai hésité à maintenir cette traditionnelle cérémonie, parce que notre pays est en deuil. J’ai échangé avec vous, avec le conseil municipal, mes collègues élus. Nous sommes convaincus et nous croyons que c’est au contraire, en étant réunis aujourd’hui, tous ensemble à Dozulé que nous pouvons rendre hommage à toutes les victimes de ces attentats, journalistes, dessinateurs, otages, forces de police et que nous pouvons exprimer notre soutien à leur famille.

C’est ici, réunis ensemble à Dozulé, que nous pouvons exprimer notre attachement à la Liberté, aux valeurs de la république une et indivisible. C’est ici, réunis ensemble à Dozulé, que nous pouvons défendre la démocratie dans laquelle nous vivons et à laquelle nous tenons.

C’est ici, réunis, à Dozulé que nous pouvons aussi remercier les forces de police et d’intervention dont le courage est exemplaire et sur lesquels nous pouvons toujours compter.

C’est notre devoir.

Alors chers amis, je vous propose que nous fassions, ensemble, de cette cérémonie, un moment de rassemblement et d’unité, un moment de recueillement en hommage aux victimes, et je vous demande, mesdames et messieurs, de bien vouloir marquer ensemble plusieurs minutes de silence. Je vous remercie de cette belle unité et intensité. Pour eux.

Vous le comprendrez bien, J’aurais pu vous parler des projets, de la commune et l’intercommunalité, de la gestion du quotidien, des contraintes budgétaires et des réformes de territoires en cours.., mais j’ai définitivement fait un autre choix.

Celui du rassemblement et du recueillement, vous le savez nous aurons d’autres occasions d’échanger ensemble lors de réunion de travail ou de réunions publiques fidèle à notre méthode. Et face aux défis à venir vous savez que nous sommes de nature à aimer les relever ! Que cela ne m’empêche pas de vous souhaiter à toutes et tous, parce que la vie doit continuer, une belle année, avec de la sérénité et une bonne santé, parce que vous le méritez bien.

Et parce que nous devons faire vivre plus que jamais les valeurs de la république je vous demande de partager plus qu’un verre de l’amitié, celui de la fierté de nos valeurs, pour faire vivre et défendre la démocratie !

Je vous remercie. 

 

Dozulé en photos : 21 AOUT 2014 UNE JOURNEE D'EMOTIONS ET D'HISTOIRES (copyright COPADOZ - Marc CHAZELLE)